Odyssée… à vapeur !


Imaginons que pour cette fois, Ulysse et ses hommes prennent la mer mais quelques siècles plus tard… A vrai dire, 2 600 ans plus tard… en pleine révolution industrielle, à la fin du XIXe siècle ! A l’heure où les chars et les voiliers se sont métamorphosés en machines d’acier crachant de la vapeur plus que de raison et où le vaste globe n’est plus si terra incognita que cela…

Ce voyage dans le temps n’entachant en rien le fantastique ; nymphe, cyclope, magicienne, sirènes, monstres marins se partagent toujours les politesses du monde méditerranéen, et les dieux n’en font toujours qu’à leur tête. Les mers sont plus que jamais gardiennes des vieux mythes et légendes en tout genre. Tout ce petit monde s’est seulement adapté, lui aussi, aux changements du Temps.

Ainsi, nous voilà plongés dans une extraordinaire pièce d’aventure dont Jules Verne pourrait être l’auteur! A bord d’un bateau regorgeant d’inventions modernes ( loin d’être toutes concluantes !), Ulysse et ses branquignoles de matelots, nous embarquent en musique et chansons dans la traversée maudite, burlesque et décalée.

A la manière d’un Don Quichotte accomplissant un tour du monde en quatre- vingt jours, ou d’un Pinocchio capitaine du Nautilus, voici une odyssée épique et moderne, une Odyssée… à vapeur !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *