L’Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné – OFF 2016

imaginarium

Créer un dialogue singulier, à la fois poétique et artistique, avec les enfants comme avec les adultes ; attiser leur esprit critique, leur curiosité et leur imaginaire : tel est le projet fondateur de Yan Giraldou qui s’appuie sur son expérience de danseur pour inventer son propre « album » chorégraphique. Avec des titres aussi évocateurs que Coloriage ou Galerie, pour une histoire anachronique de la peinture, L’imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné… À feuilleter les pages doucement, il est impossible de ne pas mettre nos pas dans les siens pour partager sa nouvelle aventure ! Ici pas de narration qui nous empêcherait de voler de nos propres rêves, Yan Giraldou préfère nous inviter à nous raconter notre histoire face aux images et aux évocations créées par le mouvement, le son, la lumière qui traversent le personnage, seul en scène. C’est lui qui nous guide pour entrer à ses côtés dans l’univers mystérieux du conte, lui qui met en jeu des situations physiques réelles, de chutes, de sauts, de fatigue et d’équilibres déséquilibrés comme autant d’aventures chevaleresques extra-ordinaires qui le transportent et le transforment… Laissons-nous embarquer avec lui dans la quête de son trésor : trouver la sensation d’un rêve à partager.

Détails sur L’Imaginarium, conte à interpréter pour rêveur désordonné

Date: Du 7 au 30 juillet 2016 à 10h30 et 11h40 (relâches les lundi)

Lieu: à l’Artephile, 7 rue du Bourgneuf-Avignon

solo chorégraphique jeune public (création 2016)
chorégraphie et interprétation : Yan Giraldou
collaboration artistique : Amelie Port
Musique : Ludwig Van Beethoven, Mùm, Arvo Part

durée : 40 minutes

imaginarium

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.